La conception du bâtiment

La Jeune Pousse a candidaté auprès de Toulouse Métropole pour l’obtention d’un terrain dans l’écoquartier de la Cartoucherie en décembre 2013 pour y construire son immeuble. 

Nous avons commencé par rédiger nos exigences. Souhaitant obtenir la labellisation Habitat et Environnement, le référentiel Cerqual nous a permis de structurer notre cahier des charges à partir du cadre suivant :

Référentiel Cerqual >> Voir le référentiel qualité logement et la vidéo de présentation de la nouvelle version du référentiel 

Les rubriques sur lesquelles nous avons décidé de mettre la priorité sont:

  • Le « Coût global » nous permettant d’optimiser le rapport entre respect de l’environnement et performance économique en tenant bien compte de ces deux aspects sur toute la durée de vie de l’immeuble
  • La « Performance énergétique » de part la culture écologique du groupe et la volonté de minimiser les besoins en énergie (chauffage, etc.).
  • Nos exigences en terme d’économie d’énergie nous ont permis d’avoir un immeuble proche du passif.
  • La « Qualité acoustique » du faite de la mixité intergénérationnelle où cohabiteront personnes âgées et famille avec des enfants.

Le bémol:

  • Les matériaux biosourcés : Malgré les façades principales nord et sud en ossature et bardage bois ainsi que des sols marmoléum, le reste de la structure de l’immeuble est en béton et nous n’avons pu avoir d’isolant biosourcé à cause des normes incendies qui auraient demandé des tests de résistance au feu très coûteux. Mais cela fait partis des nombreux compromis auxquels nous avons du faire face!

En outre, nous avons également mené des réflexions autour d’une bonne gestion de l’eau et un logement facilitant les modes doux de déplacement.

Par ailleurs le bâtiments est également très performant en terme de:

  • Confort visuel de part les nombreuses ouvertures
  • Qualité de l’air et Confort thermique d’été du fait que l’immeuble dispose d’une conception bioclimatique et que tout les appartement soient traversant.

Il a fallu traduire techniquement toutes ces exigences dans un document de programmation. Ce travail a été réalisé en grande partie par notre atelier technique. Cet exercice nous a demandé à tous d’acquérir une culture générale sur la conception de bâtiments.

Nos exigences en terme d’économie d’énergie nous ont permis d’avoir un immeuble proche du passif. Nous sommes également soucieux d’écologie et avons souhaité avoir un chantier propre et des matériaux sains, une bonne gestion de l’eau et un logement facilitant les modes doux de déplacement.

 

Pour réaliser le programme architectural de notre immeuble (les 3 autres immeubles des 4 vents étant construits par le bailleur social les Chalets), nous avons choisi en 2013 notre équipe de maîtrise d’œuvre. Pour cela, nous avons lancé un appel à projet auquel une petite dizaine d’architectes a répondu. Suite à l’analyse des dossiers, nous avons sélectionné 3 finalistes que nous avons audité et après plusieurs échanges enflammés…
C’est l’équipe de Seuil architecture qui a été sélectionné (les points qui ont joué dans la balance: la proximité du cabinet d’architecture, la composition de l’équipe de maîtrise d’oeuvre, la vision cohérente avec notre programme architectural).
Ci-dessous la vue d’architecte de l’immeuble et le résultat final.
Fruit de notre démarche citoyenne, participative, et surtout écologiquement ambitieuse, nous avons été lauréat en 2014 à l’appel à projet Ademe-Région « Bâtiment économe », ce qui nous a permis de construire cet immeuble à la hauteur de nos ambitions.
Architectes 
Bureau d’étude structure
Acousticien
Bureau d’étude fluide

 

Les entreprises de maîtrise d’oeuvre ont été pilotées par le bailleur social Les Chalets.